Ces lentilles oranges me rappellent celles que je mangeais en Inde, c’est de là qu’elles viennent. Leur couleur un peu sépia après cuisson est celle que l’on retrouve dans les images de plusieurs des photographes indiens que j’aime. On célèbre les femmes le 8 mars. Aujourd’hui j’ai fait cette recette pour voir les différentes belles couleurs des ingrédients se marier ensemble et répondre au soleil qui arrive. Je vous épargne un laïus contre l’excision (avec regrets, mais contactez-moi pour régler la question si ça vous branche) et pour faire écho à une recette de gonzesses, je vous montre des créations d’artistes indiennes magnifiques.

  2015-03-06 12.22.31Pushpamala N and Clare Arni, Toda (after late 19th century British anthropometric photograph) from the photo-performance project 'Native Women of South India: Manners and Customs', Bangalore 2000-2004 sepia toned silver gelatin print on fibre paper 20 x 24 inches edition of 20; set of 10 20 x 24 inches / 50.80 x 60.96 cms

Ma recette présentée par la photographe Bose Pacia, Pushpamala N and Clare Arni, Toda (after late 19th century British anthropometric photograph) from the photo-performance project ‘Native Women of South India: Manners and Customs’, Bangalore 2000-2004 sepia toned silver gelatin print on fibre paper   2015-03-06 12.23.44   Pour quatre personnes, hommes ou femmes, ça nourrit bien comme il faut :

  • 150 g de lentilles corail
  • Une betterave, cuite ou crue selon la texture que vous préférez
  • Un beau navet
  • Une grosse poignée de feuilles  de pousses d’épinard
  • Une demi douzaine de feuilles de menthe fraiche (oui fraiche)
  • Des cerneaux de noix selon votre goût
  • Trois bâtons de bon Comté
  • Du thym
  • De l’huile d’olive
  • De la fleur de sel
  • Du vinaigre de cidre

449c4e86 746bd2e3 e54f75ea

Toujours Bose Pacia (qui fait bien d’autres choses à NY et à Calcutta). Les lentilles corail n’ont pas besoin de tremper, elles cuisent assez vite. Commencez par les faire cuire, et pendant ce temps, coupez le navet en petits dés et faites-les revenir dans du beurre et du thym pendant toute la cuisson des lentilles, pour qu’ils soient bien dorés et fondants. Coupez la moitié de la betterave en petits dés, et l’autre moitié en tranches bien fines. Coupez le Comté en petits dés de la taille des dés de betterave. Une fois les lentilles cuites, égouttées et refroidies, faites les assiettes, c’est ça qui est beau ! Dans chaque assiette mettez une, deux ou trois tranches de betterave, déposez par dessus quelques feuilles d’épinard, puis deux cuillers à soupe de lentilles, puis des morceaux de navet, des cerneaux de noix, des morceaux de betterave et de comté, quelques feuilles de menthe (elle rajoute vraiment quelque chose, allez-y sur la menthe). L’idée c’est que les ingrédients ne soient pas mélangés comme s’ils étaient servis dans un saladier, pour que la couleur de la betterave ne prenne pas le dessus sur les autres. Assaisonnez avec l’huile d’olive et/ou de noix, le vinaigre de cidre, de la fleur de sel. Mais mangez tout ensemble surtout. 2015-03-06 12.22.52

Posted by:Sophie

One thought on “Lentilles corail en salade

  1. Miam, j’adore les lentilles et l’Inde ! C’est un commentaire insipide mais il faut bien commencer quelque part…. 😉 merci pour ce blog que j’aime beaucoup….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s